Répertoire des Hors-séries gratuits


Hors série N° 01 « Les châteaux de l’arrondissement de Florac »,
par Robert POUJOL, 1958

144 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Répertoire rassemblant les fiches de 80 châteaux de l’arrondissement de Florac, l’auteur énonce en conclusion quelques caractéristiques de ces châteaux : leur forte densité se situe dans les vallées des Cévennes, les constructeurs ont été inspirés par des considérations de défense, surveillance, confort, ces facteurs d’appréciation ayant évolué au cours des âges. Ils sont de faible importance architecturale en général, les fortifications sont assez modestes, enfin ce sont les châteaux du XVII° siècle qui sont les plus nombreux.

Téléchargement

 


Hors série N° 02 « Bibliographie forestière des Cévennes »,
par Michel COINTAT, 1975

12 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Bibliographie établie par Michel COINTAT par dépouillement de la revue des Eaux et Forêts (1877 à 1948) et la revue Forestière Française (1949 à 1975). Elle est précédée d’une note sur l’histoire de la forêt cévenole dominée par l’action de Georges FABRE, de Charles FLAHAUT et de Roger DUCAMP.

Non disponible

 


Hors série N° 03 « Le Chartrier de Portes »,
par Jean-Bernard ELZIÈRE, 1976, réédité et mis à jour en 2003

86 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Les papiers des Princes de Conti aux Archives Nationales renferment un manuscrit daté de 1784 et intitulé « Inventaire des titres de la seigneurie de Peyremale et de la Vicomté de Portes ». Ce document qui donne 560 analyses ou sommaires d’actes et qui est muni d’un index très détaillé (23 pages) a été transcrit par J.-B. ELZIÈRE. Ce travail est préfacé par Y. CHASSIN du GUERNY

Téléchargement

 


Hors série N° 04 « Bibliographie sur la Préhistoire des Cévennes »,
par Camille HUGUES, Ancien chargé de cours d’Archéologie préhistorique à l’Université Paul VALÉRY de Montpellier, 1976

18 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Cette bibliographie intéresse non seulement la Préhistoire des Cévennes, mais aussi celle des régions avoisinantes, pour tenter de saisir les rapports qui ont pu exister entre les populations du noyau cévenol et celles de ses abords. N’y figurent pas « La Bibliographie Lozérienne » de Marius BALMELLE et « La Préhistoire du Gard » de Maurice LOUIS, ouvrages de référence conçus selon des plans différents, indispensables toutefois à consulter pour une approche du sujet.

Non disponible

 


Hors série N° 05 « Etat des sources généalogiques des Archives du Gard »,
par Yannick CHASSIN du GUERNY, 1979, mis à jour en 2001

38 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Index alphabétique des familles dont les sources contiennent au moins trois degrés de filiation. 35 pages de références de documents concernant environ 1250 familles. Malgré l’ancienneté de parution, les informations contenues dans ce document ont conservé leur pertinence et leur exactitude. Néanmoins, il est clair que les fonds des Archives du Gard concernant les familles se sont enrichis de façon significative depuis cette date.

Non disponible

 


Hors série N° 07 « La tour de PINTARD »,
par Jean PINTARD, 1979 réédité en 2003

9 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : étude sur la tour de PINTARD qui se trouvait sur la commune de Fontanès (Gard) et sur les familles PINTARD des environs

Téléchargement

 


Hors série N° 08 « Index alphabétique – LCC 1975-1976-1977-1978 »,
par Mme Béatrice LAPORTE, 1979, réédité en 1999

8 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : index des noms de familles et des noms de lieux cités dans « Le Lien des Chercheurs Cévenols » du numéro 0 (septembre 1974) au numéro 24 (novembre-décembre 1978).

Non disponible

 


Hors série N° 09 « Bibliographie sur la Préhistoire des Basses Cévennes Ardéchoises »,
par René EVESQUE, 1979 réédité et mis à jour en 2002

5 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : bibliographie limitée à la région cévenole ardéchoise allant de la région d’Aubenas aux Cévennes gardoises. Document forcément incomplet aujourd’hui.

Non disponible

 


Hors série N° 10 « Les martinets ou forges à fer »,
par Jean DAUTUN, 1979, réédité en 2000

7 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Étude sur les martinets des vallées des Gardon d’Alès, du Luech, de la Cèze, de l’Homol, et du Galeizon.

Téléchargement

 


Hors série N° 11 « Gabriel PINTARD de Ganges »,
par Jean PINTARD, 1978, réédité en 2001

9 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Récit de la vie de Gabriel PINTARD (1650-1723), homme ordinaire, effectué trois siècles plus tard par un “descendant de l’un de ses frères”. Gabriel PINTARD, huguenot, dut quitter le pays et s’exiler en Franconie (Bavière du nord) où il épousa une jeune réfugiée originaire du Dauphiné.

Téléchargement

 


Hors série N° 12 « Promenade à travers notre famille sur des pentes cévenoles »,
par Albertine et Pierre CHAMBON, 1980

14 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : recherche sur l’origine du patronyme CHAMBON.

Non disponible

 


Hors série N° 13 « Samuel PINTARD, galérien pour la foi »,
par Jean PINTARD, 1980

29 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Etude effectuée par Jean PINTARD sur sa famille. Samuel PINTARD était originaire de Saint-Roman de Tousque (Lozère). Protestant, il fut arrêté et condamné aux galères. Le document est accompagné d’un arbre généalogique sur 6 générations de la descendance de Jean PINTARD et Anne PEREDES (mariés en 1609), grands-parents de Samuel.

Non disponible

 


Hors série N° 14 « Alexandre-Edouard PINTARD »,
par Jean PINTARD, 1980

7 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Vie d’Alexandre Edouard PINTARD, nommé le 24 mars 1809 sous-lieutenant au 26° Régiment d’Infanterie légère. Il part aussitôt pour l’Allemagne et l’Autriche, dans l’armée de MASSENA. Plus tard il sera enrôlé dans la Grande Armée et blessé en Russie.

Non disponible

 


Hors série N° 15 « Etat des sources généalogiques des Archives de la Lozère »,
par Alain LAURANS, Attaché de Conservation du Patrimoine, 1981 et mis à jour en 1998

32 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Après 4 pages de présentation, 28 pages de patronymes avec les références des sources.

Non disponible

 


Hors série N° 17 « Quelques livres régionaux de la Bibliothèque Municipale d’Alès »,
par Elisabeth FONTANIEU, 1981, mis à jour en 2003

9 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Bibliographie forcément incomplète aujourd’hui mais les références de documents anciens peuvent être utiles à l’historien.

Non disponible

 


Hors série N° 18 « Histoire des Mines Royales de plomb argentifère de Villefort et Vialas, de 1840 à 1860, vue à travers la correspondance de ses dirigeants »,
par Raymond AUBARET, 1981, réédité en 2002

22 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Cette étude aborde l’histoire des mines de Vialas et de Villefort au travers de la quelques lettres de leurs directeurs rendant compte de l’exploitation (et surtout des difficultés d’exploitation) de leurs mines à Messieurs les Censeurs, à Paris. Sont particulièrement évoqués l’influence climatique sur la marche de l’entreprise, les problèmes humains, les difficultés de transport, les aspects juridiques, l’espionnage industriel, les salaires et les effectifs, les répercussions de la Révolution de 1848…

Téléchargement

 


Hors série N° 21 « Henry PINTARD – Saint-Jean du Bruel, vers 1625 – Castres, 14 avril 1684 »,
par Jean PINTARD, 1982

14 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Etude de la descendance (sur trois générations) de Thomas PINTARD, de Ganges, depuis la fin du XVI° siècle. Suivie d’une étude sur la vie d’Henry PINTARD, petit-fils de Thomas.

Non disponible

 


Hors série N° 22 « Index alphabétique – LCC 1979-1980-1981 »,
par Mme Béatrice LAPORTE, 1982

16 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : index des noms de familles et des noms de lieux cités dans « Le Lien des Chercheurs Cévenols » du numéro 25 (janvier 1979) au numéro 42 (novembre-décembre 1981).

Non disponible

 


Hors série N° 23 « Bibliographie géologique du Mont-Lozère et de ses abords cévenols et caussenards »,
par Jean PELLET, 1982

8 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Bibliographie forcément incomplète aujourd’hui mais les références de documents relativement anciens peuvent être utiles au chercheur.

Non disponible

 


Hors série N° 24 « Sources documentaires du Mont-Lozère – Villefort »,
par Alain LAURANS, 1983

8 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : inventaire des sources documentaires, travaux et documents divers concernant Villefort. Sont ainsi recensés des listes d’ouvrages traitant de Villefort et des archives (BMS, état-civil, compoix, livres de délibérations communales, notariat de Villefort et des environs).

Non disponible

 


Hors série N° 25 « Un château cévenol : Champclaux »,
par Jean DAUTUN, 1983, mis à jour en 1998

12 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Champclaux est situé sur la commune de Sainte-Cécile d’Andorge à quelques kilomètres au nord de cette localité. De simple mas cévenol au XIII° siècle, Champclaux, du mandement de Portes, est devenu un château ou plutôt une maison forte où se succèderont diverses familles dont les DAUTUN à partir du XIV° siècle. La vie des habitants de Champclaux à travers les tensions locales ou nationales est particulièrement intéressante à découvrir dans ce récit

Téléchargement

 


église Saint-André de MialetHors série N° 26 « L’église Saint-André de Mialet »,
par Bernard ATGER, 1983

10 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Le premier bâtiment de l’église de Mialet remonte probablement à la fin du XIII° siècle. Détruite pendant les guerres de religion, l’église fut reconstruite en 1686 et elle n’aura son clocher qu’en 1733. La liste des prieurs et plusieurs plans du bâtiment complètent ce travail.

Téléchargement

 


Mialet, archives communales anciennes, antérieures à 1790Hors série N° 27 « Mialet, Archives communales anciennes, antérieures à 1790 »,
par Bernard ATGER, 1982, mis à jour en 1999

48 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Cet inventaire des archives et compoix concerne la gestion des affaires communales, il est constitué des séries suivantes : Délibérations consulaires (série BB). Finances et Contributions (1586-1779), (série CC). Biens communaux, Eaux et Forêts, Chasse, Voirie (série DD). Affaires militaires (série EE). Justice et Police (série FF), Cultes, Instruction, Assistance (série GG, cette série contient aussi les BMS de 1663 à 1794), Agriculture, Commerce, Industrie (série HH). En annexe sont aussi recensés les documents concernant Mialet conservés dans différents services d’archives.

Téléchargement

 


Émigrés protestants réfugiés en Basse-Saxe, originaires de l’Ardèche, Gard, Hérault, LozèreHors série N° 28 « Émigrés protestants réfugiés en Basse-Saxe, originaires de l’Ardèche, Gard, Hérault, Lozère »,
par Jean PINTARD d’après Wilhem BEULEKE « Die Hugenotten in Niedersachsen », 1984

5 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : listes d’émigrés protestants regroupés par communes d’origine pour les départements de l’Ardèche, du Gard, de l’Hérault et de la Lozère.

Téléchargement

 


Cévenols du Refuge, les DAUTUNHors série N° 29 « Cévenols du Refuge, les DAUTUN »,
par Jean DAUTUN, 1984, mis à jour en 1998

20 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : La famille DAUTUN était établie depuis le XIV° siècle à Sainte-Cécile d’Andorge. Le pasteur Jean Antoine DAUTUN fut ministre à Aigremont (Gard), puis à Saint-Julien d’Arpaon (Lozère) et à Saint-Privat de Vallongue (Lozère) avant de se réfugier en Suisse en 1684 ; il fut le précepteur de Jean Alphonse TURRETINI, fils du théologien et c’est par la correspondance qu’il lui adressa que nous connaissons une grande partie de sa vie mouvementée. Son frère ainé, Pierre DAUTUN, devint notaire à Morges (Suisse) et eut une très nombreuse descendance.

Téléchargement

 


Hors série N° 30 « Isabeau REDORTIER, quelques informations inédites sur sa vie »,
par Jean PINTARD, 1984

18 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Un certain nombre de points de repères sur la vie d’Isabeau REDORTIER, en particulier sur son emprisonnement à la Tour de Constance. Comme Marguerite PINTARD, Isabeau parcourait les Cévennes et organisait des Assemblées. Toutes deux avaient un lien de parenté au niveau d’Etienne FAVENTINE, qui vivait à Milliérines au début du XVII° siècle. Arrêtée au printemps 1691, Isabeau fut emprisonnée à Aigues-Mortes où elle retrouva Marguerite PINTARD. Isabeau mourut le 24 janvier 1700 à Aigues-Mortes.

Non disponible

 


une affaire d'héritage en vallée française au XVIIe siècleHors série N° 31 « Une affaire d’héritage en Vallée Française au XVII° siècle »,
par Jean PINTARD, 1984, mis à jour en 1998

6 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Dans la nuit du 6 août 1695, à Sainte-Croix-Vallée Française, Jean PINTARD, lieutenant de juge en la baronnie de Moissac, est victime d’un vol important. Pas de traces d’effraction… Le frère de la première épouse de Jean PINTARD, Henri DETHONAS, est immédiatement suspecté, mais bientôt on découvre que de dernier a agi en représailles de la captation de l’héritage de ses parents par Jean PINTARD. Jean sera contraint d’indemniser son beau-frère et la paix reviendra entre eux. Grande et petite histoire se mêlent dans la vie de ces Cévenols bien représentatifs de leur époque…

Téléchargement

 


Hors série N° 32 « Biens et Archives du Grand Prieuré de Saint-Gilles en Cévennes », Extraits,
par Jacques VALAT de CHAPELAIN, des travaux de †E. BARATIER et Mme VILLARD, Répertoire de la série H aux AD13, 56 H, Grand Prieuré de Saint-Gilles des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, 1984

26 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Après une courte introduction sur l’histoire de l’ordre de Malte par Jean PELLET, sont inventoriés (avec leurs cotes) les biens et archives des commanderies de Gap-Francès, de Jalès, de Palhers, de Pézenas, de Plan de Peyre, et de Poët-Laval. Sont concernés notamment : L’Hôpital, Bellecoste, Le Bleymard, Frugère, Saint-Julien du Tournel, Bagnols les Bains, Malons, Badaroux, Aujac, Montgros, Le Cros, Salarial, Saint-Maurice de Ventalon, Saint-Martin de Lansuscle, Saint-Privat de Vallongue, Gourdouze, Sainte-Croix Vallée Française, Altier, Prévenchères, Villespasses, Cubières… etc.

Téléchargement

 


Hors série N° 33 « « Familles PINTARD d’Uzège », Introduction à l’étude généalogique de ces familles,
par Jean PINTARD, 1985

15 pages, épuisé mais consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Étude approfondie et très documentée sur les familles PINTARD de l’Uzège (Uzès, Saint-Quentin la Poterie).

Non disponible

 


Hors série N° 35 « Index alphabétique – LCC 1982-1983-1984 »,
par Mme Béatrice LAPORTE, 1985

7 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : index des noms de familles et des noms de lieux cités dans « Le Lien des Chercheurs Cévenols » du numéro 43 (janvier 1982) au numéro 60 (novembre-décembre 1984).

Non disponible

 


Hors série N° 38 « Une maison de Génolhac pendant 650 ans »,
par Jean PELLET, 1979, réédité en 2003

5 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Quelques jalons du devenir foncier de la maison Gasquiel sise au 42 de la Grand’Rue à Génolhac depuis 1369 avec mention des diverses familles qui ont occupé cette maison.

Téléchargement

 


Hors série N° 39 « Vézénobres – Les seigneurs de Vézénobres »,
par Elisabeth FONTANIEU et André BORD, 1989, réédité en 1998

de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : après une première partie consacrée à l’histoire générale de Vézénobres, les auteurs évoquent les divers aux seigneurs du lieu, depuis Thibaud de Vézénobres (1055).

Téléchargement

 


Hors série N° 40 « Anduze Mi-1400 »,
par Jean PELLET, 1988

19 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Ce hors série est une transcription d’une reconnaissance et hommage au nom de Sibiende (épouse de Peyre de COLIAS, seigneur de Lascours), des possessions, revenus et cens détenus par elle dans la ville d’Anduze et la paroisse de Saint Estève en mars 1400. Mention détaillée de 280 feudataires et localisation des biens concernés.

Téléchargement

 


Hors série N° 41 « Tous les Sommaires du L.C.C. – des numéros 0 à 159 »

46 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.

Non disponible

 


Hors série N° 42 « Index alphabétique – LCC 1985 à 1990 »,
par Mme Béatrice LAPORTE et Marcel DAUDET, 1991

13 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : index des noms de familles et des noms de lieux cités dans « Le Lien des Chercheurs Cévenols » du numéro 61 (janvier 1985) au numéro 84 (octobre-décembre 1990).

Non disponible

 


Hors série N° 43 « Les AMAT et leurs alliés (BONDURANT, NOUGARET, TROSSEVIN, POLGE…) de 1300 à nos jours »,
par Marcel DAUDET, 1993, réédité en 2003

111 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : « Index alphabétique – LCC 1982-1983-1984 », par Mme Béatrice LAPORTE, août 1985, 7 pages, disponible.
Résumé : Généalogie des familles Amat (Saint-André de Capcèze, Lozère), Bondurant (Génolhac, Gard), Nougaret (Chamborigaud, Gard), Trossevin (Pourcharesse, Lozère) et Polge (Pont-de-Rastel, Gard) de 1300 à aujourd’hui. Le document comporte un index patronymique de plus de 1 500 noms.

Téléchargement

 


Hors série N° 45 « Index alphabétique – LCC 1991 à 1993 »,
par Mme Béatrice LAPORTE et Marcel DAUDET, 1996, mis à jour en 2001

15 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : index des noms de familles et des noms de lieux cités dans « Le Lien des Chercheurs Cévenols » du numéro 85 (janvier 1991) au numéro 96 (octobre-décembre 1993).

Non disponible

 


Hors série N° 46 « Inventaire des Archives de l’Évêché d’Uzès en 1578 »,
par Yannick CHASSIN du GUERNY et Jean PELLET, 1996

135 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Le chartrier d’Uzès publié en 1968 par les Archives nationales, révélait sous la référence 265 AP 41, l’existence d’un inventaire des papiers de l’évêché d’Uzès dressé en 1578 pendant les Guerres de religion à l’instigation de Robert de GIRARD, 54ème évêque qui tint le siège de 1570 à 1591. Le document original est encore conservé (avec l’ensemble du chartrier) dans une salle du château ducal d’Uzès. Il s’agit d’un cahier in-folio couvert de parchemin comportant 154 feuillets d’une écriture du XVIème siècle. Le document se termine par un index d’environ 800 patronymes ou noms de lieux.

Téléchargement

 


Hors série N° 47 « Index alphabétique – LCC 1994 à 1996 »,
par Mmes Béatrice LAPORTE et Irène FORGIEL, 1997, mis à jour en 2001

17 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : index des noms de familles et des noms de lieux cités dans « Le Lien des Chercheurs Cévenols » du numéro 97 (janvier 1994) au numéro 107 (octobre-décembre 1996).

Non disponible

 


Hors série N° 48 « État des maisons et moulins dans la Viguerie du Vigan au XVI ° siècle », par Yannick CHASSIN du GUERNY, 1998

92 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Ces états sont extraits des arpentages des biens nobles et ruraux établis par paroisses au milieu du XVI° siècle par les administrations diocésaines de Nîmes et Uzès. Il s’agit d’enquêtes fiscales ayant pour objet d’actualiser l’assiette des impôts royaux. La viguerie du Vigan comportait une trentaine de paroisses et communautés avec leurs annexes. L’état de maisons dont il a pu être tenu compte porte sur 21 de ces localités. On y trouve : un aperçu de l’habitat tel qu’il pouvait alors se composer au milieu du XVI° siècle, une idée de l’usage agricole ou artisanal qui en était fait ainsi que des renseignements sur le mode de construction, et enfin des détails sur plusieurs catégories de moulins.
En outre il est possible grâce à ces états de quantifier la population dont près de 2000 patronymes sont répertoriés.

Téléchargement

 


Hors série N° 49 « Le compoix de Dourbies – 1647 »,
par Jean ANDRÉ, 1999

34 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Ce document est une étude du compoix de Dourbies de 1647. Après avoir publié le contenu de cet inventaire quasi général des biens fonciers de la communauté, l’auteur l’analyse et dégage quelques éléments sur la vie à Dourbies au XVII° siècle (réseau hydrographique, métiers..). Ce compoix comprend les lieux de Laupiettes, Laupies, Malpertus, le Mazet, Prat Lac, Prunaret, le Montet, la Rouvière, Lagrinié, Cassanas, le Mourié, Roucabie, Comeiras, le Mas del Mas, Lafont, Duzas, Cauclaux, Caucalan, le Viala, Dourbies.

Téléchargement

 


Hors série N° 50 « La famille du CAYLAR en Bas-Languedoc et le Maréchal de Toiras »,
par Yannick CHASSIN du GUERNY (communication faite à la Société d’Archéologie de Béziers, novembre 1998), 2000

84 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Ce hors série porte entièrement sur l’histoire généalogique de la famille des du CAYLAR. Il réunit de nombreuses informations inédites sur les nombreux CAYLAR du Bas-Languedoc, puis il donne les généalogies des du CAYLAR d’Espondeilhan en Languedoc et des du CAYLAR de Saint-Bonnet de Toiras. Quelques notes explicatives sur l’origine du nom “Cailar”, sur l’origine de la branche du maréchal de Toiras et sur la généalogie de la branche de Saint-Bonnet introduisent ce document.

Non disponible

 


Hors série N° 52 « Etat des compoix et livres de muances des Archives de la Lozère »,
par Hélène DUTHU, Directrice des AD du Lot et Alain LAURANS, Attaché de conservation du Patrimoine aux AD de la Lozère, 2000

8 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Mots-clés : Histoire, Compoix, Archive, Lozère.
Résumé : Ce document dresse l’inventaire des 198 communes de la Lozère, et pour chacune, il donne la nature (et la cote) des anciens documents cadastraux disponibles (compoix, livres de muances et autres) aux Archives départementales de la Lozère.

Téléchargement

 


Hors série N° 53 « Belvezet dans la Guerre des Cévennes, entre Uzès et Lussan, un village au coeur des affrontements »,
par Virginie MONNIER, 2001

29 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Belvezet dépend des seigneurs d’Uzès depuis au moins 1156. Au milieu du XVI° siècle le vicomte d’Uzès Antoine de CRUSSOL, l’évêque Jean de SAINT-GELAIS, une partie du chapitre et des notables de la ville d’Uzès embrassent la Réforme. Le seigneur de Belvezet et probablement aussi les habitants passent aussi à la Réforme. Pendant les guerres de religion le pays change plusieurs fois de camp. La paix d’Alès est suivie d’une remise en ordre, mais la Révocation de l’Edit de Nantes provoquera le départ des élites. En 1703 Jean CAVALIER brûlera Belvezet et tuera 14 de ses habitants et des enfants (la liste des victimes est jointe au document). En 1704 il y aura encore deux massacres. La paix civile reviendra dès 1705.

Téléchargement

 


Hors série N° 54 « État des Compoix et Brevettes conservés aux Archives du Gard ou dans les communes récemment inspectées »,
par Alain VENTURINI, ancien Directeur des Archives du Gard, 2001

44 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Cet ouvrage est la mise à jour effectuée en 2001 de la liste des compoix conservés aux Archives du Gard. Outre les compoix terriers, on trouvera ici les compoix cabalistes et tous les registres dérivant des compoix terriers (brevettes, cottets, estimettes, guidons…). Un élargissement a été fait aux archives communales. Tous les documents cités sont mentionnés par leur lieu de dépôt, leur cote, leur date et un bref descriptif. Le classement en est fait par ordre alphabétique des communes.

Téléchargement

 


Hors série N° 60 « Les DURANC de VIBRAC, une famille cévenole »,
par Guy PUECH, 2009

13 pages, disponible auprès de L.C.C. et consultable au Centre de Documentation et d’Archives du Parc National des Cévennes à Génolhac.
Résumé : Généalogie des DURANC de VIBRAC depuis Jean DURANC, vers 1350, jusqu’au dernier baron de VIBRAC décédé sans postérité en 1829.

Téléchargement