Assemblée générale – 25 août 2018 à St-Jean-du-Gard

Maison Rouge, 25 août 2018

Compte rendu de la 44ème assemblée générale

Samedi 25 août 2018 à Saint-Jean-du-Gard, Maison-Rouge

Étaient présents : (34) Arnauld Patrick, Borrelly Jean-Louis, Boyer Frédéric, Chapus André, Delmas Gérard, Descours Alain, Dumas Marie-Lucy, Elzière Jean-Bernard, Fremenville (de) Bernard, Goldfarb Bernard, Hélas Jean-Claude, Hélas Hélène, Laganier Robert, Leloup Jeanine, Lemaitre Dominique, Lucas Sylvie, Mazoyer Marinette, Moreau Bernard, Nègre Roland, Pardoux Hélène, Pastre Jean-François, Pastre Christine, Pieters Jean-Gabriel, Rolland Pierre, Roucaute Michel, Roucaute Eliane, Saucon Gilbert, Souche Madeleine, Teisserenc Henri, Vernet Claude, Zastrizny Elsie,

Avaient donné pouvoir Mesdames et Messieurs (24) : Atger Jacques, Bousiges Richard, Bressac Gérard, Casado Pierre, Clément Cécile, Coustès Cécile, Hauser Marc, Huguet Michée, Lalevée Gérard, Lanfranchi Raymond, Lauze Jean-Michel, Lesage Bernard, Malzac Bernard, Mathieu Brigitte, Méjean François, Molle Michèle, Mouline Christian, Nicolas Jacques, Pellegrin Valdo, Pin Fernand, Richard J.C, Richard Marie, Salavert Bernard, Valentin Yves, Vernet Claude.

Se sont excusés : Bernard Atger, Christine Atger, Marc Hauser, Michel Wienin

Rapport moral de la présidente Marie-Lucy Dumas

Je tiens à rendre un chaleureux hommage à Daniel Travier qui nous a fait l’honneur de nous accueillir dans ce magnifique édifice qui a été son oeuvre de longue haleine et qui nous guidera cet après midi au sein des collections permanentes. Même si nous sommes nombreux à avoir visité Maison Rouge nous sommes toujours ravis de redécouvrir la richesse en savoir faire et savoir être de nos ancêtres cévenols, sous la conduite de Daniel Travier, éminent chercheur depuis de très nombreuses années et j’ajouterai un des piliers du Lien des chercheurs cévenols depuis ses origines. En effet, son premier article remonte au numéro 16 (1977) sur l’artisanat cévenol. Plusieurs de ses articles explorent la châtaigneraie au Moyen Âge, les moulins, les monnaies languedociennes et celles de Rohan, les bijoux à caractère religieux et la découverte d’un gîte d’or à Jean-du-Gard (n° 91). Sans oublier ses contributions au Club cévenol, aux publications du Parc national des Cévennes et les ouvrages de référence tels que « Le temps cévenol » et « le conte et la chanson populaire de tradition orale ». Un passeur de mémoire comme le rappelle le beau film de Raymond Achili.

Cela faisait très longtemps que l’AG de LCC ne s’était tenue à St-Jean-du-Gard, depuis 1986 et depuis cette époque, bien des changements se sont succédés dans cette vallée, tant au point de vue de la fréquentation touristique que mémorielle. Ce magnifique musée ne peut que conforter cet amour des Cévennes puisque sa fréquentation est exceptionnelle depuis son ouverture aux journées du patrimoine l’an passé. Cher Daniel on survit au travers de ses œuvres, celle ci est une véritable concrétisation de toute ton existence.

1) nos activités : conférenciers et sorties depuis septembre 2017 Nous n’avons pu cette année n’organiser qu’une conférence en partenariat avec l’Association Guillaume de Nogaret et l’association « Sauve est là » à Sauve sur « Les coseigneuries cévenoles », dont vous trouverez l’article de ma plume dans une prochaine livraison de LCC. Ce fut un franc succès avec 80 participants et l’excellente organisation des amis de Sauve. Les conférences qui avaient été prévues n’ont pu avoir lieu à Nîmes ou à Alès par manque de salle. Compte-tenu de cet embouteillage dans les grandes villes, il vaut mieux à l’à l’avenir, envisager des conférences dans des villes et villages près des grandes villes, aussi nous comptons sur vous pour nous informer de ces disponibilités.

Deux sorties programmées ont eu du succès : -celle organisée avec l’association « Les amis de Clio » de St-Hippolyte-du Fort, a amené la douzaine d’adhérents à visiter (escalader) les pentes du château de St Chamand, déjeuner à Monoblet et y faire le nouveau parcours établi par Roland Castanet « le carré de soie ». – et l’atelier 3 D de Robert Laganier qui a bénéficié d’une publicité non sollicité de Midi Libre. 4 personnes y ont participé à La Vabreille, de St-Martin-de-Valgalgue.

2) la Bourse de LCC Notre boursière de l’an passé Pauline Redouté n’ayant pas pu trouver un stage obligatoire pour son master auprès des organismes travaillant en Cévennes, elle a dû abandonner son projet de travailler sur les néos-néos ruraux cévenols, à notre grand regret.

L’octroi d’une bourse gratuite à une étudiant ou étudiante a suscité des débats au sein du conseil d’administration cette année. À mon grand regret, la majorité du conseil s’est prononcé pour une bourse sous condition de remise d’un article à notre revue. Du coup il ne s’agissait plus d’une bourse et donc cela a été appelé « Prix » sans pour autant susciter l’attention des étudiants, puisque nous n’avons eu aucun candidat, mais la conjoncture des universités en cette fin d’année explique peut être cela.

Cette formule « prix » n’étant pas satisfaisante le conseil d’administration doit encore travailler sur une formule qui encouragerait un ouvrage à paraître ou déjà paru, le but essentiel étant de faire connaître notre revue et susciter l’intérêt de la recherche pour les Cévennes.

3) La création de la fédération d’histoire Languedoc-Roussillon-Midi Pyrénées  Elle est issue de la fusion de ces deux fédérations pour tenir compte de la fusion de ces deux régions dans la région Occitanie. Le titre exact de la Fédération d’histoire est encore en discussion, notre association fait partie depuis le début de la fédération d’historie du Languedoc Roussillon qui a été mise en sommeil pendant de longues années. Nous espérons que la nouvelle fédération sera un plus pour la recherche des sociétés savantes par la mutualisation, les rencontres, un site internet annonçant les manifestations et des congrès régionaux. Nous avons récupéré en décembre dernier de nombreux exemplaires de la revue de cette fédération avant sa mise au pilon, nous en avons fait profiter diverses médiathèques municipales dont celle d’Alès.

Nous participerons les 3 et 4 novembre aux journées organisées par l’association Fédération d’archéologie et d’histoire du Gard à Salindres où nous tiendrons un stand.

Nous sommes membres des amis du comité des travaux historiques des sociétés savantes (15 euros de cotisation annuelle

4) site internet « cevenols.fr » Il a connu cette année une modernisation tout d’abord pour la forme. Pour le fond il reprend en gros les éléments du précédent site mais il reste encore à ajouter ou retrancher. Aussi nous souhaitons l’avis de nos adhérents pour le manipuler pour proposer des améliorations, des ajouts etc.

5) Réunions du conseil d’administration et du comité de rédaction : Nous avons pu en tenir 3 comme l’an passé, dont une aux archives du Gard et dont on espère al continuité pour les années suivantes. L’emballage du Lien s’effectue toujours avec les volontaires présents et je remercie Jean-Louis Borrelly, Pierre Rilland, Bernard et Christine Atger, Marinette Mazoyer et Dominique Lemaitre pour leur participation assidue à cette opération qui était guidée par Paul Mazière.

Paul a démissionné au mois de juin pour des raisons de santé. C’est une grande perte pour notre association, car Paul Mazière a rempli avec beaucoup d’efficacité et de savoir faire, de nombreuses fonctions : trésorier, gestionnaire des abonnements et des adhérents, gestionnaire du site internet et du blog, suivi des ventes dans les dépôts vente, secrétariat et préparation de l’expédition du Lien. Un énorme boulot qui montre à l’évidence que nous avons mal partagé le travail au sein du CA. Je rappelle que Paul a été la cheville ouvrière de la petite équipe de sauvetage du Lien en 2012, qui avait préparé de nouveaux statuts pour l’assemblée générale extraordinaire de décembre 2012. Celle-ci a élu le premier conseil d’administration avec Bernard Atger, Pierre Rolland, Patrick Arnaud, Pierre Mouriès, Jean Gabriel Pieters, Philippe Gaussent, Pierre Chante, Cécile Coustès, Louis Raymond, Henri Teisserenc, Michel Sarrazin, Michel Wienin et moi-même. Si quelques uns se sont éloignés pour raison de santé, de travail ou de trop grande distance des Cévennes, le noyau dur reste et poursuit le travail en ayant associé de nouveaux conseillers.

6) renouvellement du conseil d’administration. Cette année 4 membres sortants sollicitent vos suffrages : il s’agit de Marinette Mazoyer, Madeleine Souche, Jean-Louis Borrelly ici présents et Michel Wienin qui s’est excusé. Il y a deux postes à pourvoir pour lesquels j’ai reçu la candidature de Bernard de Freminville d’Anduze. Nous aurons aussi à entériner la cooptation de Richard Bousiges. Le vote qui suit entérine les candidatures.

3) Echanges de revue Voici la liste des revues avec lesquelles nous échangeons : Académie cévenole, Causses et Cévennes Centre d’études et de recherches de Mende, Etudes héraultaises, Fruits oubliés, Généalogie en Cévennes, bulletin trim de l’assoc des chercheurs et généalogistes des Cévennes, Huguenotten, bulletin trimestriel, Les cahiers du centre de généalogie protestante, trimestriel, Les cahiers du haut Vidourle, 1 fois par an, Patrimoine 30, La Viste revue du patrimoine du pays des Vans, 2 fois par an, Société d’hist moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard, 1 bulletin annuel Ces revues sont à votre disposition, on peut les envoyer, vous scanner un article etc (voir dans le L.C.C. à la rubrique “nous avons reçu”.

4) Participation à d’autres associations  : Nous participerons les 3 et 4 novembre aux journées organisées par l’association Fédération d’archéologie et d’histoire du Gard à Salindres où nous tiendrons un stand. Nous sommes membres des amis du comité des travaux historiques des sociétés savantes (15 euros de cotisation annuelle).

5) Projets pour l’année prochaine : Balade d’automne avec Stephane Allut autour de Durfort, ; Conférence d’Automne avec jean Claude Hélas près d’Alès. Le numéro 200 de LCC au 1er janvier 20120, se prépare l’an prochain : sont promis : deux articles de J. B. Elzière, un de Jeanine Leloup, un de Daniel Travier, de Elsie Zastrizny, un de Berrnard Schira…

 6) Rapport du Trésorier : Il est présenté en détail par Frédéric Boyer. (comptes, balance etc). Le rapport moral et d’activités ainsi que le rapport financier sont votés à l’unanimité.

 7) Rapport sur les revues et les hors série : Cette année 4 numéro dont un spécial consacré aux prisonniers de la guerre de 14-18 en Allemagne avec le destin de 3 soldats portant le même nom. Deux hors série : le 70 sur les Chantiers de Jeunesse du Vigan par Madelien Souche et le 71 sur ces Cévenols venus d’ailleurs, par Elsie Zastrizny.

En ce qui concerne l’équilibre des articles : 2 consacrés au Moyen âge (Dumas, Wienin), 9 à l’histoire moderne (Pieters, Peladan, Teisserenc, Zastrizny, Genin, Rolland, Couderc), 3 à l’historie contemporaine (Elzière, Dumas, Poujol), Un seul document en langue doc (un déficit cette année). Une nouveauté : rubrique « l’actualtié de la recherche historique » qui concerne les expositions, les recherches récentes, les outils de la recherche.

Un appel est toujours fait aux adhérents pour alimenter par leurs articles, articulets, notes et courrier les rubriques de notre revue.

8) Tour de table sur les travaux de nos adhérents Jean François Pastre, Jean Claude Richard, Pierre Rolland, Jean Bernard Elzière , Bernard Schira, Lanfranchi, Alain Descours, Madeleine Souche, Bernard de Freminville, Jean Claude Hélas, Henri Teisserenc, Robert Laganier, Frédéric Boyer, Marinette Mazoyer, Marie-Lucy Dumas, Jeanine Leloup, André Chapus, Bernard Moreau, Gérard Delmas, Elsie Zastrizny, Roland Nègre, Gabriel Liotard, Jean Gabriel Pieters