45e Assemblée générale – 26 août 2019 à St-Privat-des-Vieux

Compte rendu de la 45ème assemblée générale , Lundi 26 août 2019 à Saint-Privat-des-Vieux

Étaient présent.es : ABRIEU Hervé, ARNAULT Patrick, ATGER Bernard, Christine, ATTARD Jean-Louis, BAIER Éric, de BÉTHUNE Jean-Marc, BICKEL Jacques, BORRELLY Jean-Louis, BOUSIGES Richard, BOYER Frédéric, CHAPUS André, DELMAS Gérard, DESCOURS Alain, DUMAS Marie-Lucy, ELZIÈRE Jean-Bernard, ESPÉRANDIEU-GALLY Gisèle, de FRÉMINVILLE Bernard, HÉLAS Jean-Claude, HUGUET Michée, JOST Marlène, LAGANIER Robert, LANFRANCHI Raymond, LELOUP Jeannine, LEMAÎTRE Dominique, LIOTARD Gabriel, MATHIEU-JAFFUEL Brigitte, MAZOYER Marinette, MEISSONNIER Alain, MONTAGUT Alain, NÈGRE Roland, ROUCAUTE Michel, ROUEN Philippe, SCHIRA Bernard, SIZUN Dominique, SOUCHE Madeleine, WIENIN Michel. Avaient donné pouvoir, Mesdames et Messieurs(31) : Jacques Atger, Christophe Aujoulat, Association « Sauve est là », Juliette Bonijol, Hélène Bouchard-Seguin, Sylvie Chatal, Jean-Pierre Charaix, Jean-Raymond Cohen, Isabelle Darnas, Marc Hauser, Henri Galinier, Catherine Gay-Petit Pierrette et Gérard Lalevée, Michel Lauze, Bernard Lesage, Sylvie Lucas, François Méjean, Michelle Molle, Christian Mouline, Jacky Mouret, Jacques Nicolas, Bernard Nougier, Robert Peladan, Jean Gabriel Pieters, Fernand Pin, Valdo Pellegrin, Bernard Salavert, Guy Valentin, Claude Vernet, Denis Volpillière, Elsie Zastrizny.

Rapport moral de la présidente Marie-Lucy Dumas  : C’est avec un immense plaisir que l’assemblée générale du Lien des Chercheurs cévenols se tient pour la première fois depuis sa création à St-Privat-des-Vieux, grâce à l’invitation de monsieur le maire Philippe Ribot qui a mis à notre disposition gratuitement cette belle salle, l’espace Georges Brun, et a aussi imprimé et diffusé gratuitement nos affiches et dépliants pour le cinéma de cet après-midi.

Accueil de Monsieur le Maire de Saint-Privat- des-Vieux, Philippe RIBOT. Après des paroles de bienvenue aux adhérents à l’A.G du Lien du Chercheur Cévenol, Monsieur le Maire présente sa commune : 5300 habitants, 3 ème commune de l’agglo-Alès, 3 écoles, une bibliothèque qui va être transférée dans un espace plus large… A la demande de la présidente, il explique l’origine du nom : des Vieux, de la commune. L’origine la plus pertinente semble venir du nom de propriétaires terriens portant ce nom en 1200. Mr le Maire appuie ses dires sur le livre édité par la commune en 2008 qu’il offre à la Présidente. Mr Ribot sera présent l’après-midi pour les films.       

1) nos activités : conférenciers et sorties depuis septembre 2018 : Nous n’avons pu organiser cette année qu’une seule conférence, celle du professeur Jean-Claude Hélas sur la Commanderie des Hospitaliers de Gap-Francès en Gévaudan au pôle culturel de Rochebelle à Alès. Mais nos adhérents ont prononcé diverses conférences dans notre région, je veux parler de Richard Bousiges, Pierre Rolland, Bernard Atger et moi-même sans que toutefois ils nous aient fait part de leurs activités pour en informer notre réseau. Nous avons visité Durfort et ses environs grâce à Stephane Allut. La balade qui avait été programmée à la grotte de la Cocalière a été reportée pour cause de problèmes de santé, ce qui m’amène hélas à vous parler des décès que notre association a connus cette année.

In memoriam : En premier lieu Jean Castan, résistant de La Salle et du maquis d’Aire de Côte, pendant de longue années contributeur de L.C.C. et créateur de l’Almanach de la vallée Borgne. Nous avons perdu aussi brutalement Stéphane Allut de Durfort qui est l’auteur d’un travail sur les bijoux religieux qu’on envisageait de publier en Hors-Série. Et enfin nous venons d’apprendre le décès d’un de nos présidents honoraires Yannick Chassin de Guerny à qui nous devons le minutieux, patient et persévérant travail d’inventaire des chartriers seigneuriaux et des notaires cévenols que vous pouvez trouver sur le fonds Chassin du Guerny généawiki (tous les liens sont sur notre site cevenols.fr). A Jean Castan, Stephane Allut et Yannick Chassin du Guerny nous rendons ici un hommage respectueux pour avoir travaillé, recherché et fait avancer la recherche historique cévenole et pour avoir été des piliers de notre revue.

2) Cela m’amène hélas à vous parler d’un autre pilier qui risque de s’effondrer, le centre de documentation et d’archives de Génolhac, créé par Jean Pellet et François Girard dans les locaux de Font-Vive à Génolhac. En effet depuis plusieurs années, la politique de réduction des dépenses publiques oblige le Parc national des Cévennes à réduire drastiquement ses effectifs, ce qui entraine la suppression du poste d’archiviste de Pauline Roux à Génolhac à l’horizon octobre 2020. Il faut rappeler que dans le centre d’archives et de documentation sont inventoriés le fonds Pellet, le fond Roux, le fonds Monique de Fontanès, le fonds usine Hermet et bien d’autres fonds familiaux cévenols constituant une véritable source patrimoniale pour l’histoire des Cévennes. Il y a en outre un très grand nombre d’ouvrages sur les Cévennes, sans doute la plus grande bibliothèque sur ce sujet dont vous pouvez trouver en ligne le contenu sur le site du PNC. La disparition de l’archiviste entraînerait la fermeture et la dispersion des livres et des fonds d’archives. LCC issue de Font-Vive ne peut accepter cette disparition, aussi j’ai pris l’initiative avec notre conseil d’administration de programmer deux types d’action :  la première consiste à soutenir les efforts du conseil d’administration du PNC et de sa directrice qui vise à conserver ce centre de doc. et d’archives qui est un service public au même titre que des archives départementales et  la deuxième est de faire connaître ce centre et ses richesses patrimoniales le plus largement possible, par la journée du patrimoine du samedi 21 septembre de 10h à 18h (vous en trouverez le programme sur notre site) et d’organiser une fois par mois une permanence de notre association dans ces locaux pour rencontrer les adhérents et les aider dans leurs recherches. Par mail à toutes et tous vous aurez ces informations disponibles, sachez aussi qu’il est très aisé de venir avec le train, ce qui vous fera soutenir deux services publics en même temps !

3) Le prix L.C.C :  La bourse de L.C.C. qui a été transformée en un prix destiné à un.e étudiante en master ou thèse n’a recueilli aucune candidature pour la deuxième année. Il importe donc de revoir la copie et de trouver une autre formule. Suite à la discussion, il est décidé de supprimer ce prix.

4) Nos participations aux autres associatiions : Nous avons participé les 3 et 4 novembre aux journées organisées par l’association Fédération d’archéologie et d’histoire du Gard à Salindres où nous avons tenu un stand et où Marinette Mazoyer a prononcé une conférence sur la félibresse Léontine Goirand. Robert Laganier a participé au comité des travaux historiques des sociétés savantes à Marseille : Le réel et le Virtuel, 144e congrès qui a rassemblé 244 sociétés savantes dont LCC. Le prochain congrès aura lieu à Nantes en avril 2020 sur le thème « collecter, collectionner, conserver ». La fédération d’histoire du Languedoc Roussillon et de Midi Pyrénées ont fusionné et ont donné naissance à la fédération historique de la région d’Occitanie dont l’assemblée Générale d’adoption des statuts aura lieu le 7 septembre à Narbonne, nous cherchons un adhérent qui veuille bien représenter LCC. (depuis la présidente a été élue au conseil d’administration de cette fédération).

5) Réunions du conseil d’administration et du comité de rédaction: Nous avons pu en tenir 3 comme l’an passé, dont une aux archives du Gard où la nouvelle directrice Madame Pascale Bugat nous a honoré de sa présence et surtout nous a expliqué sa politique de mise en ligne. L’emballage du Lien s’effectue toujours avec les volontaires présents et je remercie tout particulièrement Bernard de Fréminville, Pierre Rolland, Bernard et Christine Atger, Marinette Mazoyer, Dominique Lemaître et Jean-Gabriel Pieters pour leur participation assidue à cette opération qui est dirigée par Jean-Louis Borrelly.

6) La lettre mensuelle de L.C.C., opération menée par Bernard de Fréminville, permet d’avertir nos adhérents de conférences et d’activités de L.C.C. ou d’autres associations amies. On essaie de tenir la mensualité, mais le site internet mis à jour assez régulièrement permet aussi de se tenir au courant.

7) Renouvellement du conseil d’administration : Cette année 6 membres du CA sollicitent leur renouvellement il s’agit de Robert Laganier, Frédéric Boyer, Bernard Atger, Pierre Rolland, Cécile Coustès, Jean-Gabriel Pieters. Le vote qui suit entérine les candidatures.

Rapport sur les revues et les hors-série par Bernard Atger : Bilan des parutions 2018/2019. Du n° 195 au n° 198 plus un numéro spécial : ou à consulter. 3 pages. Analyse : Quatre numéros soit 123 pages d’articles et communications diverses. (Les premières et quatrièmes de couverture ne sont pas comptées.) Editoriaux, in memoriam : 5 pages soit 4% ; Actualité de la recherche historique : 9 pages, soit 7.3 % ; Recensions, comptes-rendus, courrier, questions-réponses : 10 pages, soit 8.1% ; Moyen-âge : 12 pages, soit 9.7 %; XVII e siècle XVIIIe siècle : 35 pages, soit 28.5% ; XIX e siècle : 3 pages, soit 2.5 %. ; XXe siècle : 28 pages, soit 22.9 % ; Langue d’Oc : 16 pages soit 13 % ; Toponymie : 5 pages, soit 4 % . Un appel est toujours fait aux adhérents pour alimenter par leurs articles, articulets, notes et courrier.

Les numéros 200 : 4 numéros 200 sont prévus compte tenu de l’abondance des propositions d’articles pour ce numéro spécial qui pourrait faire l’objet ensuite d’un tirage à part regroupant les 4 numéros. Le cahier des charges des articles sera envoyé avec la prochaine lettre de L.C.C. (depuis le numéro 200 se décline en 200-1, 200-2, 2003 et 200-4; avec une numérotation des pages continue. Un renouvellement de la maquette a été décidé).

Hors-série pour l’an prochain : un hors-série sur St- Ambroix qui rassemblera les articles de Gabriel Liotard et de Jean Gabriel Pieters et donnera de ce fait un bon coup de projecteur sur le St-Ambroix de l’époque moderne (16e à fin 18e). Les églises de Malbosc par. Par le groupe histoire et paléographie de Malbosc, sous la direction de M-Lucy Dumas.

Rapport financier par Frédéric Boyer : Le bilan financier de notre association pour 2018 (du 01/01 au 31/12) fait apparaître un déficit de 2081 €, ce qui peut s’expliquer par les deux hors-séries que l’on a imprimés mais pas encore complètement vendus. En réalité, ce bilan n’est pas vraiment pertinent car il suffit que le numéro de janvier soit payé le 30 décembre ou le 2 janvier pour qu’il apparaisse ou pas dans les comptes. Par ailleurs, les cotisations de 2019 commencent à rentrer au mois d’août 2018 et traînent encorne un peu au printemps 2019 chez certains adhérents ! Je vous propose donc d’examiner plutôt le bilan financier entre les deux dernières AG, soit précisément du 4/08/ 2018 au 23/08/2019, qui me paraît beaucoup plus éloquent.
Dans cette période, le déficit est de 3940 €, ce qui est préoccupant. Les postes principaux sont :
– cotisations et abonnements : +7379 €
– coût de la revue (4 numéros) : -8823 €
– coût des hors-séries (2 numéros) : -2169 €
– vente des hors- séries : +697 €
– divers (assurance, frais d’AG, site internet, etc.)                                                  : -1023 €
On voit donc que notre budget structurellement est en déficit et que les hors-séries ne viennent en réalité que renforcer une tendance de fond. Par ailleurs, le graphique suivant montre l’évolution du patrimoine de l’association depuis 2012.

Discussion à ce propos :- On décide de réduire les coûts d’imprimerie en cherchant d’autres devis, – de diminuer le tirage de 400 à 350 et de favoriser le numérique, – de supprimer radicalement les envois aux abonnés ou adhérents qui n’ont pas payé à partir de 2 envois avec mention. ,- L’assemblée générale (à l’unanimité moins une voix) vote l’augmentation de la cotisation adhésion plus abonnement de 27 à 30 euros, la cotisation seule de 3 à 6 euros et de 5 à 6 en cas de couple.

Tour de table sur les travaux de nos adhérents

ABRIEU Hervé de Laudun, S’occupe de toponymie : Noms de lieux Vallée Française et autres. Collabore à la revue Rhodanienne de Bagnols. Dernière contribution : « La Maison Carier en héritage autour de l’an mil, le testament du chanoine Pons ».

 ATGER Bernard : Mialet, Gallargues :Toujours en recherche sur ces deux communautés ainsi que sur les familles ATGER. Vient de publier : Gallargues, le temple qui cache un château.

 ATTARD Jean-Louis, de Chamborigaud, co-chercheur sur le journal d’Antoine TEISSIER- Vie quotidienne à Chamborigaud en 1638 ( HS 69). Article sur Alexis RIEUTORD, « communard de Chamborigaud » prévu LCC 200.

BAIER Eric : Un texte pour LCC 200, un procès intervenant sur les limites entre Bagard et Générargues. (1808-1823).

De BETHUNES Jean-Marc : Président Assoc. Histoire et traditions, Membre fondateur Assoc. Châteaux d’Allègre, Bouquet…Propose une prochaine réunion de LCC à Allègre.

BORRELLY Jean-Louis continue des recherches sur Saint-Brès et aux alentours.

BOUSIGES Richard : En Cévennes, les Mines autour de St Florent (Ed La Fenestrelle 2019). En cours : un personnage hors norme : Pierre-François Tubeuf.

BOYER Frédéric : Histoire de Mandagout (30) de 1200 à aujourd’hui. Sauvegarde mémoire orale, cartes, photographies. Importants travaux de numérisation d’archives privées de la commune et archives publiques disponibles pour tous chercheurs. Compoix de 1650, arpentements de 1550 transcrits.

CHAPUS André, archiviste de l’Evêché de Nîmes : Travail sur l’histoire du diocèse, les prêtres au XIXe s. Va publier un livre sur les Cantiques paroissiaux.

DELMAS Gérard : Famille DESPEISSES de la Plane de1500 à aujourd’hui.

DUMAS Marie-Lucy : édition de l’Historie de Vialas cet été, poursuite des recherches sur l’histoire médiévale des Cévennes

ELZIÈRE Jean-Bernard : (Aureille 13) : Préparation d’articles pour le N°200 : Couvent des Visitandines au château de Theyrargues, 1664 à 1694 et Aveux et dénombrements des seigneuries cévenoles. Question : Publication de l’inventaire du fonds Pellet ?

De FRÉMINVILLE Bernard : Travail sur «1785-1815- Les Terreurs dans le Gard ».

JOST Marlène : . Marseille (travail). Curiosité pour l’histoire région cévenole.

LAGANIER Robert : Nantes-Thueyts (07) : Recherches Généalogiques : La Ganière, Aqua nigra, l’eau noire depuis Malons. Après 1500 : quelques points à préciser : vers Sabran, Cornillon, Vénéjan. Imprécis avant 1400. Origine du mot : Mayres. Occ : Mère, début ruisseau. Passion pour photographie, drones, modélisations 3D, géographie et cadastres. Routes et chemins à travers les âges et pluviométries et inondations Sud Ardèche, surtout.

LELOUP Jeanine : Appel à témoins : Carthage, carthagène.

LIOTARD Gabriel : Travail sur St Ambroix avec Jean- Gabriel Pieters.

 MATHIEU-JAFFUEL Brigitte : Recherches sur les activités humaines sur le mont Lozère. Intérêt pour l’histoire du travail de la laine au niveau domestique.

 MAZOYER Marinette : un livre sur la langue occitane et ses multiples facettes clôt mes livres autobiogr.Je viens d’achever la version français/occitan de « Voyage à travers les Cévennes » de Stevenson, avec à chaque étape les commentaires de l’ânesse Modestine. Début de thèse sur Jan Castagno, auteur occitan d’Alès.

MEISSONNIER Alain, Simone : Origine Anduze, habitent Nages-Solorgues. LCC et ACGC. Intérêt pour l’histoire locale, régionale, généalogie.

NÈGRE Roland : Concoules, a reconstruit un mas cévenol sur 30 à 40 ans : Prix de Fondation du Patrimoine et Maisons paysannes de France. Est favorable à une rencontre chez lui.

ROLLAND Pierre : Abandon provisoire de recherches sur les protestants, un dictionnaire de Prédicants.Recherches sur les Volontaires de la Révolution en Lozère et les soldats de l’Empire, intérêt particulier pour les « Réfractaires » (insoumis) et déserteurs.

 ROUCAUTE Michel Les Mages : Numismatique de l’usine de Salindres (médaillons, jetons depuis 1855) Recherches sur le château de ROUCAUTE (Roque- Haute) à Bragassargues.

SCHIRA Bernard : Article sur le cordonnier Numa Dédet n°198. Les Montèze, de la nano histoire pour 2020, 2 nos spéciaux du CHV sur la soie.

SIZUN Muriel, Dominique, Chambonas, Assoc. La Viste, Publication Revue semestrielle. Edition livre d’histoire locale et ardéchoise : Les Vans au fil des temps.

 SOUCHE Madeleine : Recherches sur Verdier, médecin, publiciste, félibre ?

Après-midi : Projection de films

E la Romèca sortiguèt de son potz (Et la Roumèque sortit de son puits) Film de 15 mn réalisé par le trésorier de l’assoc. « Lenga e cacalàs », LEMAÎTRE Dominique, avec participation des apprenants de l’atelier occitan. Personnage légendaire choisi comme totémique. Langue occitane, légendaire du pays, textes d’auteurs cévenols (La Fare-Alais, Jan Castagno). Animation d’une rencontre avec la Roumèque.Le film a réveillé bien des souvenirs d’enfance dans l’esprit des spectateurs…

S’installer en Cévennes : film de 57 mn, même réalisateur, sur une commande du Collectif Vallée Longue à partir de l’interview d’une dizaine de personnes jeunes ou moins jeunes récemment installées dans le pays : cadre de vie, vie avant, besoin de changement, projet, choix des Cévennes, arrivée, accueil, intégration, bilan… Le temps a manqué pour un débat, mais le film a rappelé bien des sensations d’un vécu de choix de vie pour beaucoup.